Facebook s’invite sur Tor

Un article intéressant paru dans Le Monde en novembre dernier:

Martin Untersinger écrit que « Facebook a annoncé la semaine dernière le lancement d’une version de son site Web accessible uniquement depuis le réseau TOR. Connectés à ce réseau, les internautes peuvent désormais se rendre sur Facebook en y accédant depuis l’adresse https://facebookcorewwwi.onion/. »

Lisez le reste de l’article sur le site du Monde.

Francesca Musiani

Chercheuse postdoctorale, MINES ParisTech Yahoo! Fellow in Residence, Georgetown University

More Posts - Website

(toujours) à propos de Pursuit…

Toujours à propos de Pursuit, que Francesca Musiani avait brièvement présenté ici, un article récent revient sur son fonctionnement et présente les vidéos de présentation de cette nouvelle façon (décentralisée) d’accéder au web.

Internet est désormais utilisé dans une grande partie du monde et on peut imaginer qu’il fonctionnera toujours de la même manière. Pourtant, des chercheurs travaillent actuellement sur un nouveau moyen de se connecter au Web, inspiré du peer-to-peer : le « Pursuit Internet ». DGS vous explique cette innovation en détails.

Ce projet s’inspire de la notion de peer-to-peer (P2P),  un système de partage de données qui permet d’alléger le serveur web à l’origine d’une demande trop conséquente en répartissant la tâche avec tous les ordinateurs téléchargeant ces mêmes données.

Sur ce même modèle, The Pursuit Internet veut faire disparaître les serveurs pour laisser place à un contenu plus dispersé qui ferait primer l’information plutôt que la source. De fait, l’accès serait plus facile, puisque cette nouvelle architecture permettrait de distribuer le contenu à plus de personnes en moins de temps, ce qui nous épargnerait le contraignant : « Serveur surchargé ».

extrait de « http://dailygeekshow.com/2014/01/18/oubliez-les-serveurs-informatiques-des-scientifiques-veulent-creer-un-nouvel-internet-inspire-du-peer-to-peer/ »

 

François Huguet

PhD student in Communication Studies at the Codesign Lab & Media Studies at Telecom ParisTech. Supervisor: Annie Gentès / Co-supervisor: Jérôme Denis

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterDelicious

Francesca Musiani, prix de thèse « informatique et libertés » CNIL

Francesca Musiani, l’une des coordinatrices du projet ADAM a remporté, grâce à ses travaux, le prix de la CNIL 2013. Nous tenions ici à la féliciter et à lui rappeler combien elle est un moteur au sein de notre projet de recherche.

Encore bravo Francesca!

Le 5ème Prix de thèse Informatique et Libertés est attribué à Francesca Musiani pour ses travaux sur les architectures pair-à-pair (P2P)

Le jury du Prix de thèse Informatique et Libertés, présidé par M. Jean-Marie Cotteret, membre de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés), a attribué le 5ème prix Informatique et Libertés à Francesca Musiani pour sa thèse intitulée « Nains sans géants. Architecture décentralisée et services Internet ».

Le 5ème prix Informatique et Libertés de la CNIL, qui récompense les travaux de doctorants de 3e cycle et intéressant la protection des données personnelles, a été attribué à Francesca Musiani, postdoctorante au Centre de Sociologie de l’Innovation à MINES ParisTech et affiliée au Berkman Center for Internet and Society de l’Université de Harvard (Etats-Unis).

Le prix récompense ses travaux consacrés à l’exploration du développement des architectures pair-à-pair (P2P). L’objectif de cette thèse est très ambitieux puisqu’il s’agit d’étudier le développement des architectures P2P sous des angles très différents:

  • L’angle technique : les contraintes introduites par ce type d’architectures et les avantages qu’elles apportent ;
  • L’angle juridique : les incidences de ces choix architecturaux sur des obligations légales, notamment en matière de protection de la vie privée et de la propriété intellectuelle ;
  • L’angle économique : les difficultés à développer des modèles d’affaire capables de concurrencer les acteurs dominants qui reposent sur des architectures centralisées ;
  • L’angle sociologique : les interactions entre parties prenantes (notamment développeurs et utilisateurs), la sociologie de l’innovation.

Le Prix de thèse « informatique et libertés » incite au développement des recherches universitaires concernant la protection de la vie privée et des données personnelles. Ce prix s’adresse à de très nombreuses disciplines telles que les sciences humaines, le droit, les sciences politiques, l’économie mais aussi les disciplines technologiques, de l’innovation et du design.

 

http://www.cnil.fr/linstitution/actualite/article/article/le-5eme-prix-de-these-informatique-et-libertes-est-attribue-a-francesca-musiani-pour-ses-travau/

François Huguet

PhD student in Communication Studies at the Codesign Lab & Media Studies at Telecom ParisTech. Supervisor: Annie Gentès / Co-supervisor: Jérôme Denis

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterDelicious

Présentation vidéo de Arkos (navigateur-système d’exploitation décentralisé)

Nous y reviendrons plus longuement prochainement mais nous tenions à faire circuler l’information sur notre plateforme de recherche. Voici donc une présentation d’Arkos, les informations suivantes sont extraites du site web https://arkos.io.

 

What is arkOS?

Not just an operating system.

arkOS is a lightweight Linux-based operating system that runs on a Raspberry Pi. But arkOS more than just an operating system — it is a full software stack managing your self-hosting experience in an intuitive and intelligent way. arkOS does the work for you.

 

A visual gateway to your self-hosted web.

arkOS will allow you to run websites, email accounts, social networking profiles and much more, from its clean and easy-to-use graphical interface. With Genesis, even the most complex task becomes possible. No need to spend hours looking up command line functions — or learning to use Linux itself. Genesis gives you the power to manage your online life like it was meant to be done.

 

Your own private “cloud.”

With arkOS, you can will be able to run and maintain a variety of personal cloud services with the push of a button. Using solutions like ownCloud, you can store your calendar, contacts, files, music, photos and more at home, and manage all of these items. Share them only with the people you want to see them. No more “privacy creep” from services like Google or Facebook – with arkOS, you become the master of your own privacy controls.

 

Your data’s gateway to the Internet.

Don’t want the trouble of buying your own domain? Don’t worry. arkOS will allow you to connect your node to the Internet anyway, through a variety of services like dynamic DNS and port relays. Sometimes your Internet connection might prohibit you hosting your own data. In these circumstances, arkOS will provide ways to connect your node to the greater World Wide Web.

François Huguet

PhD student in Communication Studies at the Codesign Lab & Media Studies at Telecom ParisTech. Supervisor: Annie Gentès / Co-supervisor: Jérôme Denis

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterDelicious

« Pursuit » et le nouveau Internet

Comment envisager une nouvelle infrastructure globale pour l’Internet, susceptible de mieux répondre aux exigences des utilisateurs? Cet enjeu de taille est abordé par le projet européen Pursuit. Son objectif? Un réseau qui donne « priorité à l’information plutôt qu’à la location ». En savoir plus sur Business Weekly.

Francesca Musiani

Chercheuse postdoctorale, MINES ParisTech Yahoo! Fellow in Residence, Georgetown University

More Posts - Website

La forme physique des architectures virtuelles

Balaji Srinivasan nous en parle sur Wired à propos des « cloud communities »:

http://www.wired.com/opinion/2013/11/software-is-reorganizing-the-world-and-cloud-formations-could-lead-to-physical-nations/

Francesca Musiani

Chercheuse postdoctorale, MINES ParisTech Yahoo! Fellow in Residence, Georgetown University

More Posts - Website

Vers une société de « perclouds »?

Un « nuage » personnel, relié en architecture P2P? Marco, hacker et écrivain, nous explique sa vision ici:

http://stop.zona-m.net/2013/10/the-real-problem-that-the-percloud-wants-to-solve-and-why-its-still-necessary/

Francesca Musiani

Chercheuse postdoctorale, MINES ParisTech Yahoo! Fellow in Residence, Georgetown University

More Posts - Website

Live stream de l’International Summit for Community Wireless Networks (IS4CWN 2013)

En attendant le compte rendu de l’IS4CWN 2013 qui se déroule en ce moment à Berlin, vous pouvez suivre l’ensemble des conférences (main session) en live stream sur http://c-base.org/

François Huguet

PhD student in Communication Studies at the Codesign Lab & Media Studies at Telecom ParisTech. Supervisor: Annie Gentès / Co-supervisor: Jérôme Denis

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterDelicious

McAfee songe au P2P pour contourner la surveillance NSA?

Le créateur de la célèbre entreprise d’anti-virus, McAfee, songerait au peer-to-peer pour contourner la surveillance NSA. Des dispositifs appelés D-central, mobiles et transportables (ainsi que relativement économiques) permettront de créer des réseaux privés et encryptés.

Lire plus de détails ici.

Francesca Musiani

Chercheuse postdoctorale, MINES ParisTech Yahoo! Fellow in Residence, Georgetown University

More Posts - Website

Commotion & Serval – de l’utilité des réseaux MESH

Expliquer clairement la manière dont fonctionnent des « architectures distribuées mobiles » est souvent affaire complexe… Qui plus est, les différentes formes de routage de réseaux Wi-Fi Ad-hoc (par inondation, par « nœuds fixes » annuaires, via le protocole OLSR – Optimized Link State Routing, etc.) font souvent en sorte qu’expliquer ces « infrastructures réseaux » devient un exercice pénible et  technique. Commotion et Serval, deux logiciels permettant d’établir des réseaux MESH (Metro Scale Ad-Hoc Network), des architectures distribuées mobiles en d’autres termes, viennent de sortir des vidéos expliquant clairement le service qu’ils souhaitent déployer grâce à leurs logiciels et les projets qu’ils mènent à travers le monde.

Pour Serval, il s’agit de

Serval is a telecommunications system comprised of at least two mobile phones that are able to work outside of regular mobile phone tower range due thanks to the Serval App and Serval Mesh. Some of the most exciting benefits of this are:

COMMUNICATE ANYTIME: Mobile phones stop working when cellular infrastructure fails. The Serval Mesh changes this, allowing mobile phones to form impromptu networks consisting only of phones. This allows people nearby to keep communicating when needed most.

COMMUNICATE ANYWHERE: Cellular networks are not available everywhere. In Australia for example, around 75% of the land area lacks mobile coverage. Letting mobile phones form stand-alone networks provides a cost-effective solution for communities in these remote areas to enjoy mobile communications.

COMMUNICATE PRIVATELY: In this modern world private conversation with friends, families and service providers is vital, whether discussing medical issues or other private subjects. The Serval Mesh is built on a foundation engineered to support security. Voice calls and text messages are always end-to-end encrypted using strong 256-bit ECC cryptography. Encrypted calls work even on low-cost Android phones.

COMMUNICATE WITHE PEOPLE: The Serval Mesh is about enabling people to communicate with one another, regardless of what circumstances may befall them, or where they live in the world. Because at the end of the day, relationship with one another is what life is all about.

Pour Commotion, il s’agit de quelque chose de différent:

Commotion Wireless is a mesh network, designed to run independently with smartphones, computers, routers, and other devices. It’s also a community network. Digital Stewards guide their neighborhoods onto their own wireless services, with New America’s Open Technology Institute sharing tools and resources with them.

 

François Huguet

PhD student in Communication Studies at the Codesign Lab & Media Studies at Telecom ParisTech. Supervisor: Annie Gentès / Co-supervisor: Jérôme Denis

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterDelicious

Freifunk [vidéo] – créateur de réseaux MESH

Freifunk, le software-communauté créateur (allemand) de réseaux décentralisés MESH revient sur son fonctionnement et son « projet » dans une vidéo très intéressante à visionner:

Voir aussi: http://wiki.freifunk.net/Kategorie:Fran%C3%A7ais

François Huguet

PhD student in Communication Studies at the Codesign Lab & Media Studies at Telecom ParisTech. Supervisor: Annie Gentès / Co-supervisor: Jérôme Denis

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterDelicious

La richesse des communs

wealth_of_the_commons_book_cover_260Est-il temps de penser à la « richesse des communs » plutot qu’à leur tragédie? C’est l’argument des soixante-treize auteurs d’un volume ainsi intitulé, librement disponible en ligne. De l’adoption des communs en tant que nouveau paradigme, jusqu’aux politiques nécessaires à son explicitation dans la pratique, ce livre se propose comme un guide à une autre « manière d’organiser le monde », capable de reconfigurer à la fois le marché et les institutions.

Francesca Musiani

Chercheuse postdoctorale, MINES ParisTech Yahoo! Fellow in Residence, Georgetown University

More Posts - Website

Terranet « Be the network » (vidéo)

Nous avions évoqué le projet Terranet il y a quelques temps. Nous venons de découvrir leur nouveau clip de présentation qui explique la démarche et le fonctionnement de cette technologie. La vidéo est très intéressante et ses protagonistes prononcent des mots qui nous intéressent particulièrement (« local network », « Be the network », « existing infrastructures », « less infrastructure », « access », « environnement », « mesh gate », « digital divide » etc.)…

Découvrez la vidéo:

Terranet.se

 

François Huguet

PhD student in Communication Studies at the Codesign Lab & Media Studies at Telecom ParisTech. Supervisor: Annie Gentès / Co-supervisor: Jérôme Denis

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterDelicious

Interview vidéo de Mathias Jud & Christoph Wachter – Qaul.net

dissemination-et-capter

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous vous parlions de Qaul.net récemment, ce projet développé par deux net-artistes suisses et qui utilise la technologie de réseaux maillés MESH. Au détour d’une recherche sur Internet, nous avons découvert cette vidéo où ils expliquent leur démarche.

  • http://qaul.net
  • http://www.wachter-jud.net
  • http://www.hotel-gelem.net

A noter: Christoph Wachter et Mathias Jud sont actuellement en résidence à Paris  dans le cadre du cycle « technologies au quotidien » de la Gaité Lyrique. Ils présenteront leur projet du 12 avril au 12 mai 2013 à la Gaité Lyrique, plus d’informations ici.

François Huguet

PhD student in Communication Studies at the Codesign Lab & Media Studies at Telecom ParisTech. Supervisor: Annie Gentès / Co-supervisor: Jérôme Denis

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterDelicious