Le Peer to peer (hybride) au cinéma

Après The Social Network, film fiction sur l’origine du plus célèbre des réseaux sociaux, Napster va faire à son tour l’objet d’un film (documentaire cette fois ci).

A l’origine, Napster était un service peer-to-peer destiné uniquement à l’échange de fichiers musicaux (créé par Shawn Fanning, alors qu’il était encore à la Northeastern University de Boston, et Sean Parker interprété par Justin Timberlake dans The Social Network). Le service original Napster a fonctionné entre juin 1999 et juillet 2001. Sa technologie a permis aux gens d’échanger facilement des chansons au format MP3,ce qui a conduit l’industrie musicale à porter des accusations de violation massive du droit d’auteur. Bien que le programme ait été fermé par décision judiciaire, il a ouvert la voie à de nombreux programmes P2P décentralisés,qui se sont révélés plus difficiles à contrôler (Kazaa, Gnutella, les divers Torrent, etc.).

Notons néanmoins que le service Napster possède une architecture  distribuée un peu différente où les éléments du réseau annoncent les fichiers dont ils disposent à un serveur central, qu’ils contactent pour obtenir les coordonnées (adresse IP et n° de port) d’un élément possédant les fichiers recherchés. Le serveur a donc un rôle de facilitation des échanges entre les pairs, mais ces derniers n' »assument » pas totalement et de façon autonome leur double rôle de clients et de serveurs.

Plus d’informations sur le documentaire à venir ici.

 

François Huguet

PhD student in Communication Studies at the Codesign Lab & Media Studies at Telecom ParisTech. Supervisor: Annie Gentès / Co-supervisor: Jérôme Denis

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterDelicious

« Flux et reflux: la caverne de l’Internet »

A l’occasion de la pause estivale, nous nous permettons un post un peu ludique, qui rejoint toutefois notre intérêt pour les représentations figuratives, voire artistiques, des réseaux :-)

« Flux et reflux, la caverne de l’Internet » est un projet de l' »artiste sociologue » Fred Forest. Du site officiel du projet:

« Pionnier de l’art vidéo, de l’art des médias et des réseaux, Fred Forest, né en 1933, initie dans les années 70 le concept d’art sociologique, puis dans les années 80 celui d’esthétique de la communication. L’ensemble des dispositifs ou des méthodes d’intervention sur le social constitue son terrain de recherches. La dimension éthique et esthétique se rejoignent pour placer l’humain au cœur de sa démarche notamment par l’implication de divers publics dans ses actions. Sa pratique est celle d’actions interférant dans les systèmes de communication. La question de la mémoire est omniprésente. (…)

Son projet pour les Moulins interroge la caverne de Platon à l’heure d’Internet. Les ombres que les hommes de la caverne prennent pour la réalité dans l’allégorie de Platon, sont transposées sous des formes contemporaines, par une mise en scène de la déambulation du public et de leurs ombres, de textes et de projections vidéos fonctionnant alternativement. D’autres ombres et participations arrivent par le réseau de connexions internet dans le monde. En effet un kit de connexion, sous la forme d’un studio d’enregistrement minimal et d’un mode d’emploi, est proposé aux 120 Instituts Français dans le monde, en collaboration avec l’Institut Français à Paris, ainsi qu’à d’autres lieux, comme les expositions en cours de Fred Forest à New York et Sao Paolo. Un double réseau est ainsi activé, par la présence physique des visiteurs dans l’exposition aux Moulins et par celui, virtuel, des publics connectés.

Fred Forest élabore un gigantesque réseau mondial, dont les participants virtuels et réels donnent forme à l’exposition, connexion par connexion. L’artiste a pensé son projet comme un scénario dont les acteurs participants réalisent le film en le renouvelant constamment. Cette création collective est une métaphore d’une dynamique démocratique. Un cheminement à l’image d’une plongée initiatique dans le ventre d’une société caractérisée par l’information. »

L’exposition se déroule aux Moulins Albigeois – 41 rue Porta – 81000 Albi, et sur le site web http://www.flux-et-reflux.org. Elle est ouverte du mercredi au dimanche de 14h à 19h, et fermée les lundi, mardi et jours fériés.

Bonne découverte!

Francesca Musiani

Chercheuse postdoctorale, MINES ParisTech Yahoo! Fellow in Residence, Georgetown University

More Posts - Website

Le protocole Peer-to-peer

Dans un article du 11 mars 2011 publié sur Le Monde.fr, Laurent Checola se penche sur les enjeux relatifs au peer to peer à l’heure actuelle.

Il interroge notamment Patrick Waelbroeck, enseignant chercheur à Telecom ParisTech et propose une infographie intitulée « Que sont devenus les services de téléchargement ? » assez claire et bien réalisées.

 

Liens: article du 11 mars 2011 publié sur Le Monde.fr

Infographie « Que sont devenus les services de téléchargement ?« 

 

A propos d’infographie, celle réalisée par Cisco IBSG (ci dessous) est assez éclairante sur les enjeux de l’Internet des objets.

 

 

 

 

 

François Huguet

PhD student in Communication Studies at the Codesign Lab & Media Studies at Telecom ParisTech. Supervisor: Annie Gentès / Co-supervisor: Jérôme Denis

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterDelicious