À propos de la mort d’Aaron Swartz

Boston Wiki Meetup – CC BY-SA 2.0 Sage Ross (http://www.flickr.com/photos/ragesoss/)

Vendredi dernier, à l’age de 26 ans, Aaron Swartz se donnait la mort à New York. Celui qui passe aujourd’hui pour un prodige de l’informatique et de l’internet (fondateur de Reddit, ami de Lawrence Lessig et membre de l’équipe d’invention des flux RSS et des Creative Commons) avait piraté le site de Jstor. Il était inculpé pour cela. Lister l’ensemble des articles qui discutent du suicide de celui qui est en passe de devenir le « Martyr » du web serait difficile; néanmoins, voici une liste d’articles qui ont retenu notre attention:

Anglais:

Sa vision de l’internet comme un système-réseau complètement distribué était particulièrement intéressante, Cf. cette vidéo:

François Huguet

PhD student in Communication Studies at the Codesign Lab & Media Studies at Telecom ParisTech. Supervisor: Annie Gentès / Co-supervisor: Jérôme Denis

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterDelicious

Bit Torrent en 24 heures

Bit Torrent vient de publier une vidéo sur laquelle sont représentées les connexions au protocole de peer to peer durant 24 heures. Il s’agit en fait d’une carte du monde sur laquelle apparaissent toutes les connexions cumulées de ses clients (BitTorrent ou µTorrent) en une journée, résumées en quelques minutes.

Selon Eric Le Bourlout de 01.net

(…) un peu plus de 60 millions d’enregistrements sur le réseau, chaque point allumé correspondant à un utilisateur. A noter que cette visualisation ne montre pas l’intégralité des connexions à BitTorrent, puisqu’il existe bien d’autres logiciels non officiels pour s’y connecter. Impressionnant !

François Huguet

PhD student in Communication Studies at the Codesign Lab & Media Studies at Telecom ParisTech. Supervisor: Annie Gentès / Co-supervisor: Jérôme Denis

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterDelicious

« Les vertus d’une technologie de réseau »

Musiani, F. (2010). Peer-to-peer: au-delà du piratage, les vertus d’une technologie de réseau. Le Prisme à Idées, 3: 23-27.

Nombre de projets de recherche et de start-up dévoilent actuellement les limites de l’argument qui assimile technologie peer-to-peer (P2P) et piratage. Applications P2P alternatives et légales mettent à profit les vertus du P2P : endurance, stabilité et efficacité de distribution.

Francesca Musiani

Chercheuse postdoctorale, MINES ParisTech Yahoo! Fellow in Residence, Georgetown University

More Posts - Website