Un satellite pour l’architecture distribuée ?

Hackerspace Global Grid (HGG) se donne comme objectif de lancer un satellite  permettant d’interconnecter des ordinateurs en dehors de toute censure (sauf celles, dit le projet, qu’il exercerait contre les contenus illégaux). Une sorte de réseau parallèle à l’internet existant aujourd’hui. D’après Silicon.fr, “HGG s’appuiera sur un autre projet, Constellation, qui vise à fournir de la puissance de calcul depuis une grille de PC connectés en réseau par Internet, à la manière du Seti@home de l’Université de Berkeley.” Il s’agit de construire “un réseau distribué de stations de base au sol qui capteront les communications satellite. Une sorte de GPS à l’envers chargé de localiser les satellites afin de pouvoir les exploiter.”

Une ambition lourde, sans doute pas à la mesure des forces actuellement impliquées dans le projet. Mais on note que se démultiplient  les projets qui visent à créer des réseaux de communication alternatifs, pour une autre organisation, plus efficiente, moins sensible à la censure.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Cécile Méadel (5 janvier 2012). Un satellite pour l’architecture distribuée ? Adam. Consulté le 13 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/alfq


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search