« Flux et reflux: la caverne de l’Internet »

A l’occasion de la pause estivale, nous nous permettons un post un peu ludique, qui rejoint toutefois notre intérêt pour les représentations figuratives, voire artistiques, des réseaux :-)

« Flux et reflux, la caverne de l’Internet » est un projet de l' »artiste sociologue » Fred Forest. Du site officiel du projet:

« Pionnier de l’art vidéo, de l’art des médias et des réseaux, Fred Forest, né en 1933, initie dans les années 70 le concept d’art sociologique, puis dans les années 80 celui d’esthétique de la communication. L’ensemble des dispositifs ou des méthodes d’intervention sur le social constitue son terrain de recherches. La dimension éthique et esthétique se rejoignent pour placer l’humain au cœur de sa démarche notamment par l’implication de divers publics dans ses actions. Sa pratique est celle d’actions interférant dans les systèmes de communication. La question de la mémoire est omniprésente. (…)

Son projet pour les Moulins interroge la caverne de Platon à l’heure d’Internet. Les ombres que les hommes de la caverne prennent pour la réalité dans l’allégorie de Platon, sont transposées sous des formes contemporaines, par une mise en scène de la déambulation du public et de leurs ombres, de textes et de projections vidéos fonctionnant alternativement. D’autres ombres et participations arrivent par le réseau de connexions internet dans le monde. En effet un kit de connexion, sous la forme d’un studio d’enregistrement minimal et d’un mode d’emploi, est proposé aux 120 Instituts Français dans le monde, en collaboration avec l’Institut Français à Paris, ainsi qu’à d’autres lieux, comme les expositions en cours de Fred Forest à New York et Sao Paolo. Un double réseau est ainsi activé, par la présence physique des visiteurs dans l’exposition aux Moulins et par celui, virtuel, des publics connectés.

Fred Forest élabore un gigantesque réseau mondial, dont les participants virtuels et réels donnent forme à l’exposition, connexion par connexion. L’artiste a pensé son projet comme un scénario dont les acteurs participants réalisent le film en le renouvelant constamment. Cette création collective est une métaphore d’une dynamique démocratique. Un cheminement à l’image d’une plongée initiatique dans le ventre d’une société caractérisée par l’information. »

L’exposition se déroule aux Moulins Albigeois – 41 rue Porta – 81000 Albi, et sur le site web http://www.flux-et-reflux.org. Elle est ouverte du mercredi au dimanche de 14h à 19h, et fermée les lundi, mardi et jours fériés.

Bonne découverte!


Francesca Musiani

Chercheuse postdoctorale, MINES ParisTech Yahoo! Fellow in Residence, Georgetown University

More Posts - Website

Publié par

Francesca Musiani

Chercheuse postdoctorale, MINES ParisTech Yahoo! Fellow in Residence, Georgetown University

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *