Francesca Musiani, prix de thèse « informatique et libertés » CNIL

Francesca Musiani, l’une des coordinatrices du projet ADAM a remporté, grâce à ses travaux, le prix de la CNIL 2013. Nous tenions ici à la féliciter et à lui rappeler combien elle est un moteur au sein de notre projet de recherche.

Encore bravo Francesca!

Le 5ème Prix de thèse Informatique et Libertés est attribué à Francesca Musiani pour ses travaux sur les architectures pair-à-pair (P2P)

Le jury du Prix de thèse Informatique et Libertés, présidé par M. Jean-Marie Cotteret, membre de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés), a attribué le 5ème prix Informatique et Libertés à Francesca Musiani pour sa thèse intitulée « Nains sans géants. Architecture décentralisée et services Internet ».

Le 5ème prix Informatique et Libertés de la CNIL, qui récompense les travaux de doctorants de 3e cycle et intéressant la protection des données personnelles, a été attribué à Francesca Musiani, postdoctorante au Centre de Sociologie de l’Innovation à MINES ParisTech et affiliée au Berkman Center for Internet and Society de l’Université de Harvard (Etats-Unis).

Le prix récompense ses travaux consacrés à l’exploration du développement des architectures pair-à-pair (P2P). L’objectif de cette thèse est très ambitieux puisqu’il s’agit d’étudier le développement des architectures P2P sous des angles très différents:

  • L’angle technique : les contraintes introduites par ce type d’architectures et les avantages qu’elles apportent ;
  • L’angle juridique : les incidences de ces choix architecturaux sur des obligations légales, notamment en matière de protection de la vie privée et de la propriété intellectuelle ;
  • L’angle économique : les difficultés à développer des modèles d’affaire capables de concurrencer les acteurs dominants qui reposent sur des architectures centralisées ;
  • L’angle sociologique : les interactions entre parties prenantes (notamment développeurs et utilisateurs), la sociologie de l’innovation.

Le Prix de thèse « informatique et libertés » incite au développement des recherches universitaires concernant la protection de la vie privée et des données personnelles. Ce prix s’adresse à de très nombreuses disciplines telles que les sciences humaines, le droit, les sciences politiques, l’économie mais aussi les disciplines technologiques, de l’innovation et du design.

 

http://www.cnil.fr/linstitution/actualite/article/article/le-5eme-prix-de-these-informatique-et-libertes-est-attribue-a-francesca-musiani-pour-ses-travau/

François Huguet

PhD student in Communication Studies at the Codesign Lab & Media Studies at Telecom ParisTech.

Supervisor: Annie Gentès / Co-supervisor: Jérôme Denis

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterDelicious

architecture des réseaux distribués : enjeux des architectures adhoc, mesh et cie

T. A. Ramrekha, E.A. Panaousis and C. Politis Routing challenges and directions for smart objects in future internet of things in Interconnecting Smart Objects with the Internet Workshop, IETF, Mar 25, Prague, Czech Republic, DOI http://www.iab.org/about/workshops/smartobjects/papers/Ramrekha.pdf (2011)

Position paper qui aborde les enjeux des réseaux distribués.

Pour les auteurs, les réseaux adhoc ne sont pas seulement des réseaux intéressants dans le cadre de situations d’extrême urgence (scénario « classique » notamment pour les réseaux adhoc en mobilité). Ils représentent le seul moyen de dépasser les limites du réseau IP dont les auteurs prédisent qu’avec le développement des objets connectés elles seront vite atteintes.

« Currently, applications such as email, instant messaging and social networks use the core Internet infrastructure to exchange data. However, with the proliferation of wireless communication enabled smart objects, there is an emerging trend to exchange information pervasively and in a distributed manner among users and devices. Therefore, future Internet applications and services will entail smart objects to be able to communicate using ad hoc networks i.e. in an autonomous and distributed fashion ».

Plusieurs traits sont à relever :

– l’autonomie des devices

– la nature distribuée des réseaux

– l’internet des objets lie des personnes et des objets

La recherche sur le pair à pair en mobilité doit prendre en considération non seulement des personnes mais aussi des objets et leurs configurations et leurs reconfigurations dynamiques.